Littérature : « le rêve d’un autodidacte et jamais prisonnier d’opinions » deux romans édifiés par Ninos E. Ngouama

Politiques
publié le 31-12-2020 12:00
Littérature : « le rêve d’un autodidacte et jamais prisonnier d’opinions » deux romans édifiés par Ninos E. Ngouama

Dans le but de défendre et d’expliquer la liberté de pensée et d’opinions  dans un monde en pleine mutation d’une part, mais aussi de croire au phénomène de rêve auquel tout commence dans la vie d’autre part.

Par le goût de l’écriture, Ninos E. Ngouama écrivain et chanteur congolais (Brazzaville) a publié le mercredi 30 décembre 2020 deux livres à Conakry, intitulés « le rêve d’un autodidacte et jamais prisonnier d’opinions », en partenariat avec la maison d’édition Harmattan-Guinée.

Le premier roman ‘’ le rêve d’un autodidacte’’ interpelle les lecteurs à y croire au phénomène du rêve, qui selon l’auteur peut se transformer à la réalité tangible, le second ouvrage ‘’ jamais prisonniers d’opinions’’  se traduit par la défence les valeurs inconditionnelles sur la liberté de pensée et d’expression d’où « libérez la parole, nous voulons parler sans rien détruire ».

N’ayant pas eu la chance d’avoir une éducation classique ou académique digne de nom, l’auteur Ninos E. Ngouama, chanteur et autodidacte ambitionne continuellement de marquer son temps en écrivant afin de contribuer à l’édification d’une société à libre de ses pensées mais également épris d’espoir.

En tant que vedette du jour, l’auteur Ninos E. Ngouama à la fois chanteur et coach a mis en lumière la  nature de ses ouvrages « le 1er c’est le rêve d’un autodidacte, c’est une invitation à croire que tout commence par un rêve, mais c’est aussi comme dans un rêve la vie, il faut simplement prendre le départ à partir là où la vie vous a déposé. Beaucoup cherche trop de conditions pour émerger, nous sommes dans un continent riche surtout la Guinée est très riche, pleine d’opportunité. Alors le rêve d’un autodidacte est un roman qui simplement encourage les gens à avoir un rêve, mais un rêve avec des stratégies, parce qu’un rêve sans stratégie, c’est comme si vous dinez avec le mort, donc il est important d’avoir des stratégies et être aussi un travailleur » dit-il.

Evoquant le second livre ‘’ jamais prisonnier d’opinions’’ , l’autodidacte congolais dira que « c’est une invitation à savoir que chaque être humain marque son passage en donnant son opinion et c’est une invitation aussi à penser qu’il est temps que les africains sortent de prisons, parce qu’il y a des pays qui ressemblent à des prisons, il y a des villes qui ressemblent des prisons, parce qu’on interdit aux citoyens de s’exprimer, il y a aussi des médias qui souffrent, parce que tout est dicté. C’est une invitation à libérer la parole, parce que nous voulons rien casser » a expliqué Ninos E. Ngouama.

De son côté, Madame la maire de la Commune de Kaloum et présidente d’honneur à ladite cérémonie, Aminata Touré a expliqué le bien fondé de l’écriture et la de culture pour l’émancipation d’un Etat  « vous vous souviendrez que ce pays a été connu et a rayonné sur les scènes internationales grâce à nos écrivains, à nos artistes. La première fois que les ballets se sont produits sur la scène des Nations unies, c’était les ballets africains de Guinée, les ballets africains de Guinée ont fait trois fois le tour du monde, et ce sont ceux-ci qui ont fait connaitre le pays, ils ont même contribué à payer les salaires des fonctionnaires dans ce pays. C’est pour vous dire que la place de la culture est prépondérante » a rappelé la Maire de Kaloum.
Conscient de son engagement en faveur de la liberté d’opinions, Ninos E. Ngouama écrivain  au talent multidimensionnel tente d’expliquer sa pensée «  chaque fois que les gouvernants assis sur les fauteuils éjectables seront à la tête des nations sans penser à leurs peules et à leurs patries, je dirais toujours :’’jamais prisonnier d’opinions’’.

Il convient de signaler que le 1er livre ‘’ le rêve d’un autodidacte’’ fait 232 pages et le deuxième ‘’ jamais prisonnier d’opinions’’ totalise 125 pages.
Amara Touré & Fatoumata Camara