ELEVAGE : PDAIG offre des kits d'élevage et de produits vétérinaires aux aviculteurs

Societes
publié le 12-10-2020 04:53
ELEVAGE : PDAIG offre des kits d'élevage et de produits vétérinaires aux aviculteurs

Pour appuyer les aviculteurs en cette période de  la  Covid-19, la Banque Mondiale à travers le Projet de Développement Avicole intégré de Guinée (PDAIG) a offert le mardi, 6 octobre 2020, des kits d'élevage et de produits vétérinaires aux aviculteurs. Cet appui de la Banque Mondiale à travers le PDAIG est composé de 300 tonnes d'aliments complets pour poulets de ponte, 150 tonnes d'aliments complets pour poulets de chair, 1000 alvéoles vides, 200 thermos flashs, 440 kits de lavage de mains, 175 cageots pour transport de volailles, 3 000 bavettes, 30 pulvérisateurs, 18 motos et des produits vétérinaires.

Selon les bénéficiaires, ce  geste vient à point nommé dans la mesure où l'approvisionnement des éleveurs en intrants est devenu très pénible à cause de la fermeture des frontières aériennes et terrestres et à la réduction du mouvement des acteurs face à leurs centres de production due à la pandémie du siècle

A l'occasion, Ibrahima Sambegou Gassama, coordonnateur du projet PDAIG, dira : " Ce geste du projet dont l'un des volets fait l'objet de la présente cérémonie, vise à apporter un appui aux aviculteurs en aliments pour des poussins d'un jour et équipements pour l'élevage de poulets de  ponte et de chair, en petits équipements et médicaments, ainsi qu'en kits de lavage des mains, en thermo-flashs, bavettes, mais aussi doter au moins des groupements d'intérêt économique (GIE) dans les 7 Préfectures ciblées. Au moins, 2.500 acteurs directs et indirects seront touchés sur le territoire national et connaitront une amélioration de leurs conditions de vie ".

Au nom du ministre de l'Elevage empêché, le secrétaire général dudit département, Elhadj Mamady Condé a rassuré les donateurs de l'utilisation judicieuse de ce don au bénéfice des aviculteurs. Avant d'ajouter : "Les pertes de production dues aux difficultés d'approvisionnement en aliments des animaux et d'intrants vétérinaires sont évaluées à 892.500 œufs par jour et ont entraîné une mortalité de près de 640.000 poules dans les différentes exploitations avicoles depuis le début de la crise. Cette perturbation entraîne une baisse de la productivité du cheptel avicole au niveau des fermes avec pour conséquences, une baisse de la production avicole et des revenus des fermiers. (…). Il a remercié le PDAIG pour cet important appui qui permettra d'atteindre des résultats probants ".

Plus loin, il a souligné qu'en plus de ce matériel et produits vétérinaires, le PDAIG apporte un appui à la direction nationale des productions  et industrie animales pour la mise en place de Groupements d'Intérêt Economique (GIE) dans les Préfectures de Coyah, Dubréka, Boké, Labé , Dalaba, Siguiri  et Mandiana  pour l'élevage de poulets de chair. " Ces Préfectures ont été choisies dans le but de créer une synergie d'action du bailleur de fonds qui y finance d'autres filières, notamment le riz le maïs, la pomme de terre et la pisciculture ", a-t-il dit en substance. 

ThiernoKalifatou

Doumbouya