Présidentielle 2020 : les citoyens retirent leurs cartes d’électeurs à Kindia, Fria et Boffa

Politiques
publié le 23-09-2020 01:56
Présidentielle 2020 : les citoyens retirent leurs cartes d’électeurs à Kindia, Fria et Boffa

En prélude à la tenue de la présidentielle du 18 octobre prochain, la CENI lance les opérations de distribution des cartes d’électeurs. Depuis ce 19 septembre et conformément à la loi en la matière, les citoyens se rendent au près des commissions de distributions des cartes d’électeurs (CADCE) pour entrer en possession du document sans lequel nul ne peut voter. Des campagnes de sensibilisations sont menées un peu partout pour le bon déroulement de cette opération qui dure trente jours. Partout les administrateurs territoriaux accompagne les démembrements et lance un appel à la paix et au respect mutuel pour le grand bonheur de notre pays.

La directrice du département fichier électoral, Madame Camara Djenab Touré, commissaire superviseur de Kindiaet Télimélé rassure que toutes les dispositions sont prises par son institution pour la bonne tenue de la présidentielle. Elle précise qu’à Kindia on a 191 772 électeurs inscrits répartis dans 552 bureau de vote et tous sont priés de venir devant les CADCE pour retirer leurs cartes d’électeurs. Puisque chaque quartier a une ou plusieurs CADCE en fonction de la densité électorale. Selon Madame Camara, le souhait cette fois-ci est que ces CADCE bougent dans les secteurs pour aller vers les électeurs.

Djenab Touré rassure rassure que tout est mis en œuvre pour réussir avec à la clef beaucoup d’amélioration au sein du fichier électoral depuis l’arrivée de M. Kabinet Cissé comme président de la CENI. « Tout se passera dans la transparence », promet-elle

Alors que Fria compte 41 675 électeurs inscrits pour 129 bureau de vote, le missionnaire superviseur de la préfecture, Emmanuel Mamy, affirme que tout se passe bien avec beaucoup d’engouement dans certains quartiers. Notamment aux quartiers Alpha Yaya secteur 2, à Tiguélako ainsi qu’à sabendo1.

« Lorsqu’on a lancé les opérations dans la sous-préfecture de Tormelin (à une trentaine de kilomètres de la commune urbaine)et avant même notre départ, il y avait déjà plus 300 électeurs qui ont retiré leurs cartes »se réjouit Emmanuel Mamy, par ailleurs chef section éducation civique au département Formation de la CENI.

Selon Mamadouba Sylla, président de la CEPI de Boffa, les 60 CADCE que compte cette circonscription sont repartis en fonction du nombre d’électeurs dans la commune urbaine et les 7 Sous-préfectures à savoir : Doupourou, Koba, Lisso, Mankountan, Tamita, Tougnifily et Kolia. Dans la commune urbaine par exemple, explique M. Sylla, on 10 CADCE et 13 à Koba, 6 à Tamita, 4 à Lisso, 6 à Kolia.

Un grand engouement est constaté à Wéréyah secteur Fountan. Dans ce district relevant de la commune urbaineà 7 kilomètres de là, aucune anomalie n’a été constatée depuis le début des opérations de distribution des cartes d’électeurs.

Sauf que dans la préfecture de Boffa, la plus part des citoyens négligent certains gestes barrières pour éviterla propagation de la COVID-19. Notamment le port de masque qui est pourtant une obligation faite par les autorités sanitaires du pays.

Alhassane Barry