Citoyenneté : Lancement de la plateforme « Mouvement G+ »

Politiques
publié le 24-08-2020 06:30
Citoyenneté : Lancement de la plateforme « Mouvement G+ »

Dans le souci de rassembler les Guinéens autour d’un projet idéal de construction d’une Nation qui place les êtres humains au centre de toutes les préoccupations, le « Mouvement citoyen G+’’ a été mis sur pied ce jeudi 20 août 2020 à la maison de la presse à Kipé

C’est par une conférence de presse, conjointement animée par Mme Kadiatou Bah, présidente dudit mouvement, et d’autres responsables, que les activités sont lancées.

Pour les conférenciers, il s’agit d’une volonté de placer le Guinéen au cœur des préoccupations politiques, proposer une nouvelle manière de faire de la politique en s’appuyant sur l’intelligence collective des citoyens et en donnant à chacun la possibilité d’agir, et d’apporter sa plus-value dans le développement durable de notre nation.

« Des filles et fils du pays se sont donc retrouvés pour créer un Mouvement qui se donne pour mission de proposer des solutions pragmatiques en se fondant sur des valeurs réelles telles que l’éducation, la culture, la science, la justice sociale, l’éthique, la capacité donnée à chacun d’être acteur du développement de notre pays. Une mission qui consiste à faire plus ensemble pour amener l’offre politique à coïncider avec les besoins de chaque citoyen »  affirme Mme Kadiatou Bah, présidente provisoire du mouvement

« Les divisions ethniques et régionales créées par les politiciens, regrette-t-elle, ont entrainé un manque cruel d’espaces de débats publiques. La compréhension et l’interprétation de tout message sont dorénavant conditionnées par les origines de l’émetteur. Le G+ veut contribuer à renouer et renouveler le dialogue entre les citoyens. Il veut devenir un think-tank réunissant, associations, syndicats, intellectuels, experts et politiciens, pour partager un projet de société auquel tous aspirent. »


Les activités du Mouvement G+ viseront à « promouvoir l’engagement des citoyens dans la vie publique tout en les conscientisant sur ses devoirs et en l’informant sur ses droits ; dénoncer les dysfonctionnements dans la gouvernance et d’exiger la transparence dans la gestion des biens publiques ; être force de propositions pour constituer une alternative crédible et préparer la relève et organiser et de participer au débat public en vue de l’enrichir ».

Cette nouvelle plateforme, au regard de la situation sociopolitique de la Guinée, a plusieurs objectifs qu’elle propose dont « faire de la politique autrement », se basant ainsi sur des principes de « la responsabilité, l’implication, de la justice sociale et équité, le vivre ensemble, le respect de la différence » etc…

« Les membres du G+ ici présents et ceux qui n’ont pas pu se joindre à nous aujourd’hui vous invitent à rejoindre le Mouvement pour qu’ensemble nous fassions plus pour la prospérité et le progrès de notre pays. Chaque femme, chaque homme, jeune et seniors, gouvernés et gouvernants, peut apporter sa plus-value en agissant maintenant pour un meilleur lendemain » lance-t-elle cet appel à l’endroit de tous les Guinéens.

Amara Touré