Prévention des inondations à Conakry : le Ministère de la Ville lance l’opération de dégagement de 150 points critiques

Politiques
publié le 13-06-2020 04:46
Prévention des inondations à Conakry : le Ministère de la Ville lance l’opération de dégagement de 150 points critiques

Comme les années antérieures, le Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire vient encore de lancer une vaste opération de dégagement des points critiques susceptibles de créer des inondations.

Ce vendredi 12 juin, le ministre Dr Ibrahima Ibrahima Kourouma en compagnie de ses cadres techniques, des représentants du gouvernorat de Conakry et des autorités communales de certaines mairies a présidé le coup d’envoi de cette opération de dégagement qui durera près de deux (2) semaines.

C’est au quartier Dabondy 2 sis dans la commune de Matoto que le ministre et sa suite ont lancé ladite opération avant de se rendre à Lanbanyi, précisément au niveau du pont qui sépare Lanbanyi et Kobayah pour assister au dégagement des encombrants physiques aux alentours dudit pont.

Pour le chef de quartier de Dabondy 2, Fodé Lamine Soumah, la venue des machines du Ministère de la ville dans son quartier pour ouvrir le passage de l’eau est à saluer.

« Aujourd’hui, nous ne faisons que nous réjouir de l’arriver de ces machines pour soulager mes citoyens en prélude aux grandes pluies qui s’annoncent. Cette partie que le Ministère de la Ville ouvre maintenant est un passage de l’eau qui a causé la mort d’une fillette il y a quelques années. Voir cette partie dégagée, ne peut être qu’une satisfaction pour les autorités locales que nous sommes et tous nos citoyens. »    

Selon le ministre, cette opération de dégagement est une initiative du Président de la République, Pr Alpha Condé qui, dira-t-il, souhaite que tous les Guinéens vivent dans la tranquillité surtout en période des grandes pluies.

« Dans un premier temps, il faut signaler que ces opérations n’ont pas commencé aujourd’hui. Ça fait bientôt 3 ans que nous organisons ces opérations de dégagement des endroits considérés comme étant des lieux critiques qui sont parfois à la base d’inondations au niveau des différents quartiers. Ce n’est pas une politique du Ministère de la Ville, c’est une politique du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé. C’est lui (président Alpha Condé) qui nous instruit pour faire en sorte que cette situation soit prise en compte pour qu’en période des grandes pluies, que les populations ne connaissent pas les situations dramatiques. Donc, nous sommes là aujourd’hui pour débuter l’opération. Je voudrais profiter de l’occasion pour remercier encore une fois, le ministre de l’Administration du territoire à travers lui, le gouverneur et les élus locaux qui, naturellement, nous accompagnent depuis près de 3 ans dans ces opérations. Nous avons fait le lancement à Matoto et ensuite, à Ratoma. Je voudrais signaler que les points critiques qui ont été signalés par les différents responsables sont au nombre de 150. Ces 150 points critiques seront tous dégagés. Je voudrais également profiter pour dire que cette année est une année spéciale parce que nous avons la pandémie qui est dans notre pays », dira-t-il entre autres.

Poursuivant, il a tenu à préciser : « Je tiens à préciser ici que sur instruction du Président de la République, nous allons travailler de façon très claire pour que chaque guinéen puisse vivre de façon descente. En tout cas cette année, comme nous l’avons fait dans les années antérieures, nous allons faire en sorte que la pluie ne soit pas un problème pour les Guinéens. L’objectif du président Alpha Condé et du gouvernement, c’est de faire en sorte que chaque guinéen puisse être dans les conditions saines. Cela ne peut pas se passer s’il y a une situation où les gens construisent de façon anarchique et empêchent l’eau de circuler. Donc, cette opération ne vise personne, nous voulons tout simplement que chaque guinéen ait la possibilité de vivre de façon descente. Et cela ne peut pas se faire s’il n’y a pas un cadre de vie propre. Ce que nous faisons aujourd’hui ne vise personne. Au contraire, nous sauvons des vies et c’est l’objectif du président Alpha Condé… »

Pour le premier maire adjoint de la commune de Ratoma, cette action du chef de l’Etat à travers le département en charge de la ville est à saluer vivement.

« C’est une initiative que nous saluons énormément parce que nous enregistrons chaque année des inondations qui causent des dégâts très importants. Donc si les autorités au plus haut niveau ont décidé de venir dans notre commune pour nous aider à éviter ces inondations, nous ferons que les remercier et apprécier hautement le geste » dira Alpha Oumar Sacko, avant d’affirmer que les autorités de sa commune ont bel et bien été associées à l’identification des points critiques.

Youssouf Hawa Keita