Sport et Culture : 80 anciennes gloires honorées par les autorités guinéennes

Politiques
publié le 05-06-2020 04:02
Sport et Culture : 80 anciennes gloires honorées par les autorités guinéennes

Récemment, l’Etat guinéen accordé un montant forfaitaire de 5 millions aux anciennes gloires des Arts, de la Culture et des Sports. Une chose qui a été mal perçue par certaines personnes. Et pour éclairer la lanterne  des uns et des autres sur cette situation, les cadres du Ministère des Sports de la Culture et du Patrimoine historique, étaient face à la presse jeudi, 4 juin, au stade Général Lansana Conté de Nongo pour apporter des éclaircissements sur les indemnités accordées. Présent à ladite conférence, le ministre des sports a lancé des piques à certains anciens footballeurs.

Il s’agit, précise-t-on, d’une subvention forfaiture de cinq millions de francs guinéens allouée à chaque joueur du Hafia 77 au nombre de 15 vivants et des 65 artistes et musiciens des ensembles instrumentaux et des orchestres nationaux jusqu’à la fin de leur jour.

A l’occasion, Sanoussy Bantama Sow, ministre des sports de la culture et du patrimoine  dira « : il faut éclairer la lanterne sur les supputations et les agissements créés autour de ce sujet, sur les réseaux sociaux, et entretenus par certains médias. Malheureusement, ce geste de reconnaissance du président de la République, qui n’est que le début d’un processus, au lieu d’être considéré comme un geste majeur, est plutôt très mal compris, ou mal interprété par certains mauvais esprits. Qui peut se comparer Chérif Souleymane, le seul ballon d’Or guinéen ? Le président Alpha Condé répare ce qu’il n’a pas gâté. Les gens doivent plutôt s’en réjouir au lieu de polémiquer là-dessus. Ceux qui crient aujourd’hui, ils ont apporté quoi à la Guinée ? Dites-moi. Ce qui reste à venir est plus important. Pourquoi crier parce qu’on donne 5 millions aux plus méritants ? »

 Le Directeur national des sports et des activités physiques, Lancinet Kabassan Kéita, est revenu sur la symbolique de ce geste de reconnaissance avant de vanter les mérites du club mythique (Hafia 77) qui a, à son actif cinq finales dont trois remportées. Et de poursuivre : « Le bilan des sports en Guinée est à 70% l’œuvre du club Hafia 77 à travers ses performances, certains peuples se sont réconciliés »

Poursuivant, Kabassan Kéita a annoncé qu’une section destinée à la reconversion des anciens sportifs sera bientôt créée au sein de sa direction.  D’autres décisions sont en projet pour la bonne organisation et le soutien en faveur du mouvement sportif guinéen dont une série de lois déjà en examen à l’Assemblée nationale, a-t-il dit en substance

Dans la foulé il a été annoncé que  le centre d’entraînement du Hafia FC, en construction depuis des mois par le président dudit club Kerfalla Camara KPC, s’appellera “Centre Petit SORY”, qui fut l’un des acteurs principal de la belle performance de Hafia 77.

Surpris du geste du ministre, Petit SORY, dira :«Je suis en manquede mots parce que je ne m’y attendais pas. Je sais que nous étions là pour d’autres explications de notre parcours historique. Je l’ai entendu dans la bouche du ministre mais c’est KPC (Président du Hafia FC) qui l’a fait. Ça a été une grande surprise et nous continuons à venir vers lui pour le remercier et soutenir le Hafia», dit-il.

Thierno Kalifatou Doumbouya

00224693155