Lutte contre le Covid-19 : Zhao Lijian apaise sur les malentendus survenus à Guangdong

Politiques
publié le 16-04-2020 10:40
Lutte contre le Covid-19 : Zhao Lijian apaise sur les malentendus survenus à Guangdong

« Nous sommes prêts à travailler avec les amis africains, en nous comprenant et nous soutenant mutuellement et en renforçant la coopération, pour remporter la victoire finale dans cette bataille contre le virus »

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires Etrangères chinois a fait une déclaration lundi suite aux malheureux événements survenus à Guangzhou, dans la province de Guangdong.

A l’entame, Zhao Lijian a rappelé que « Face au COVID-19, une crise brutale de santé publique mondiale, tous les pays prennent des mesures de contrôle pour empêcher la propagation de l'épidémie ». Même si « la Chine a réalisé des progrès remarquables à ce stade grâce à ses mesures les plus complètes, rigoureuses et approfondies ».

Face aux nouvelles contaminations liées « aux cas importés et à un éventuel rebond des cas locaux », le pays cherche à utiliser tous les moyens pour éviter la résurgence de l’épidémie.

Ainsi, des malentendus sont intervenus dans certaines localités du pays. Des ressortissants africains accusés de porter le virus, se sont vus refuser l’accès à certains lieux.

Ayant appris la nouvelle, le Gouvernement central a pris des nouvelles mesures car « la Chine et l'Afrique sont de bons amis, partenaires et frères. L'amitié sino-africaine s'est forgée sur la base d'efforts conjoints dans la recherche de l'indépendance nationale, de la libération nationale, du développement économique et de l'amélioration du bien-être du peuple au cours des dernières décennies ».

« Depuis l'apparition de l'épidémie du COVID-19, la Chine et l'Afrique surmontent à nouveau les difficultés dans un esprit de solidarité, et l'amitié sino-africaine est à nouveau élevée à un niveau supérieur. Au moment critique de la lutte du peuple chinois contre l'épidémie, les pays et les peuples africains nous ont exprimé leur solidarité et nous ont apporté leur soutien énergique. », explique-t-il.

 

La Chine témoigne également « la sollicitude et [fournit] des garanties à tous les ressortissants africains en Chine, en particulier aux étudiants africains. »

Elle est aussi venue au secours de l’Afrique dans le cadre de la lutte contre la pandémie : « (…) le gouvernement et le peuple chinois ont livré de toute urgence des lots de fournitures au continent. Notre aide témoigne de la belle tradition d'assistance mutuelle et de soutien mutuel entre la Chine et l'Afrique, et a été hautement appréciée par les pays africains et l'Union africaine ».

Face à la situation qui prévaut dans sa partie Sud, le gouvernement chinois dit attacher « une grande importance à la vie et à la santé des ressortissants étrangers en Chine. » Ajoutant que « des plans spécifiques ont été élaborés et des dispositions appropriées ont été prises pour protéger leur vie et leur santé dans la mesure du possible. Nous avons ainsi pu sauver la vie de certains patients africains en état grave. »

Ce n’est pas du tout. « Les autorités du Guangdong…s'emploient rapidement à améliorer leur méthode de travail. Les mesures comprennent : fournir des services de gestion de la santé sans différenciation, désigner des hôtels pour l'hébergement des étrangers devant faire l'objet d'une observation médicale et adopter un ajustement des prix pour ceux qui ont des difficultés financières ; mettre en place un mécanisme de communication efficace avec les consulats généraux étrangers à Guangzhou ; et rejeter toutes les remarques racistes et discriminatoires ».

 

Amadou Kendessa Diallo

Journaliste Guinée Conakry

Contact: +224 622 48 10 45

E-mail: kenssa2@gmail.com