Soutien au Syli national : l’INIDH joue sa partition avec une contribution modeste de 3 millions fg

Politiques
publié le 22-05-2019 11:50
Soutien au Syli national : l’INIDH joue sa partition avec une contribution modeste de 3 millions fg

Dans le cadre de la participation du Syli national de Guinée à la phase finale de la coupe d’Afrique des nations de football Egypte 2019, l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH) a apporté une contribution de 3 millions de francs guinéens pour soutenir notre équipe  nationale.

C’est le siège de ladite Institution  qui a abrité à la cérémonie de remise de cette enveloppe.
Cette action de bonne volonté de la part de l’INIDH, la permettra sans nul doute de figurer sur la liste de ceux qui sont pressentis faire de geste pour notre onze national.    

Pour la circonstance, Aboubacar Yacine Diallo, ancien ministre et vice-président de l’INDH, dira : «  Quand le syli sort, il n y a pas d’ethnie ni de choix de politique ; cela est l’affaire de tout le monde. Notre contribution sera modeste, mais considéré qu’il vient du fond du cœur de chacun des membres de notre Institution. Nous souhaitons plein succès au Syli National de Guinée. Nous nous associons à vos efforts de sensibilisations pour qu’il ait beaucoup plus de donateurs. Et que ceux qui ont beaucoup plus d’argent donnent plus. Nous aimerions  aussi partager les prières pour que notre équipe ramène cette coupe ».  

Visiblement content du geste de l’INDH, le porte-parole du Comité National de Soutien et ancien du Syli, Lucien Beindou Guilao  est revenu sur le rôle du comité de soutien avant d’ajouter : « Nous souhaitons entretenir la dynamique de la victoire du Syli national par vos apports en terme numérique, numéraire et aussi au niveau des prières. C’est ce qui nous amène ici aujourd’hui, pour solliciter votre participation en tant que jeune structure. Et cela  va être un signal pour dire que même les petites institutions ont apporté quelque chose  pour que le Syli national puisse progresser. Quand ça va passer à la télé, ça permettre aux autres d’emboiter le pas. Nous ne sommes pas sur le terrain ; mais, en dehors du terrain, nous allons faire le maximum possible pour que  toutes énergies soient mobilisée ».

Le rapporter du Comité de national de soutien, Sory Sow dira pour sa part qu’en écrivant à l’Institution, le comité n’a pas tenu compte du critère forcement monétaire. « Mais en tant qu’institution de la République où travaillent les patriotes. La réception qui nous a été réservée ici ce matin ne nous surprend pas non plus. Quant-il s’agit du Syli national chacun se retrouve dedans », a-t-il conclu.
   

Thierno Kalifatou Doumbouya