Lutte contre la rougeole : bientôt le lancement du plan de contrôle accéléré des flambées

Santes
publié le 11-04-2019 12:59
Lutte contre la rougeole : bientôt le lancement du plan de contrôle accéléré des flambées

Le  12 avril prochain sera lancé à Faramoriyah, dans la préfecture de Forécariah du plan de contrôle accéléré des flambées de rougeole à court terme (1 ans) et d’un plan d’élimination de la rougeole à moyen terme (5 ans). L’annonce a été faite ce mercredi 10 avril 2019, par le directeur national de l’agence nationale de la sécuritaire sanitaire, Dr Sakoba Keita.

L’objectif général de cette campagne est de contrôler les flambées de rougeole en Guinée d’ici fin mars 2020.  Et elle a pour objectifs spécifiques de : Faire le dénombrement des enfants de 0 à 5 ans y compris le contact des mères ; Identifier les enfants insuffisamment vaccinés ; Programmer la vaccination  des enfants dans la cible ; Organiser la riposte dans les Districts sanitaires en épidémie,  Augmenter la couverture vaccinale anti rougeoleuse de 48% à 95 % d’ici fin mars 2020 pour les enfants de 0 à 59 mois dans 16 districts sanitaires prioritaires.

En effet, au courant de l’année 2018, le Ministère de la santé en collaboration avec le CDC et l’OMS a réalisé une enquête sur les facteurs associés à la persistance de la rougeole durant les cinq dernières années. Cette enquête a montré que la persistance de la rougeole était due entre autre facteurs liés à la communication et mobilisation sociale, à la logistique et à la gestion des vaccins, à la prestation de service de vaccination.

D’où la nécessité de mettre en place un plan de contrôle accéléré des flambées rougeole à courts terme  (1an) et un plan d’élimination de la rougeole à moyen terme (5 ans)

Selon le Dr Sakoba Keita, le slogan de cette campagne est « Rougeole ça suffit ! Vaccinons nos enfants ». Parlant de ce plan qui sera lancé dans deux jours, il précise : « Ce plan qui est nommé contrôle accélérer de rougeole ce n’est pas seulement la rougeole. La rougeole est un motif, mais en marge de la rougeole nous devons attaqués toutes les maladies infantiles.  Donc, il aura aussi la vaccination contre le tétanos  néonatale chez les enfants pour les enfants qui n’ont pas pris pour la fièvre jaune, pour la polio…. La rougeole porte le drapeau mais, elle n’est pas la seule maladie  visée par ces plans d’élimination et ce plan de contrôle de la rougeole  Ensuite, ce plan d’élimination de la rougeole va être sur cinq ans. Donc, ce qui veut dire que nous ne voulons même plus avoir un cas de rougeole dans aucune de nos localités. Mais ce premier plan qui commence à ce mois-là devrait couvrir une année et finir en avril 2020. Donc si on réussissait à réduire la fréquence des épidémies on pourra de façon durable pendant 5 ans faire le porte à porte pour ne plus qu’il ait de rougeole en Guinée  »

La rougeole est une maladie infectieuse éruptive et fébrile due à un virus de la famille des Paramyxoviridae qui touche en général les enfants. Extrêmement contagieuse, la transmission se fait par voie aérienne (principalement la toux), elle est responsable de véritables épidémies surtout chez les enfants de moins de 5ans. Ses complications sont entre autres : la cécité, l’encéphalite, la diarrhée sévère, les infections pulmonaires  chez les enfants malnutris. 

Pour un petit rappel,  comme toute vaccination par injection, la vaccination contre la rougeole peut, dans de rares cas,  provoquer  des effets indésirables. L’enfant peut faire un peu de fièvre. Une réaction locale de courte durée est aussi possible au point d’injection : douleur, rongeur, petit gonflement.

Balla Yombouno