Ministère des Sports, Culture et Patrimoine Historique : les acquis et perspectives selon le ministre Sanoussy Bantama Sow

Politiques
publié le 09-04-2019 01:07
Ministère des Sports, Culture et Patrimoine Historique : les acquis et perspectives selon le ministre Sanoussy Bantama Sow

Dans le cadre de la reprise de la traditionnelle conférence des ministres pour parler des acquis du gouvernement, ce lundi 8 avril 2019, c’était au tour du ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique de parler des acquis et des perspectives de son département.

Dans sa communication, Sanoussy Bantama a donné toute l’assurance  de la tenue en 2025 de la coupe d’Afrique des nations en République de Guinée, mais bien avant cela, dira-t-il, il faut la construction des infrastructures sportives.

Selon le ministre Bantama Sow, de 2011 jusqu’en 2018, son département a  fait beaucoup de réalisation. D’abord, dans le domaine des sports où de nos jours, on dénombre 33 fédérations sportives nationales contre 19 en 2010.

«C’est-à-dire de  2010 à nos jours, 14 nouvelles associations se sont constituées en fédération. Dans la politique de reconversion des anciens sportifs, 100 anciens footballeurs ont été engagés à la fonction publique pour services rendus à la nation. Dans le domaine de la culture et du patrimoine historique, nous avons la réhabilitation du festival national, des arts et de la culture et des quinzaines artistiques, la revalorisation du grand prix du festival de 20 à 400 millions de francs guinéens, initiative personnelle du chef de l’Etat, etc ».

En matière de patrimoine culturel, poursuit, un inventaire général des sites et monuments historiques a été fait  ou 135 biens culturels ont été recensés et documentés, l’inventaire du patrimoine des percussions avec 226 rythmes, 511 danses et 115 masques. La rénovation du stade du 28 septembre, la construction et équipement de 30 maisons de la jeunesse et de la culture dont 15 à Conakry et 15 à l’intérieur du pays dans le cadre de la célébration de la fête tournante  de notre pays, la construction du stade préfectoral de Dubréka, la construction des académies de percussions à Dubreka, la construction d’un centre de lecture et d’animation culturelle ( CLAC) à Lola.

Dans les perspectives de son département, Bantama Sow  mise sur l’élargissement  du festival national des arts et de la culture (FENAC) au patrimoine, au livre, au cinéma, à la gastronomie, la mode et à la photographie, l’organisation du marché international de percussion, la mise en place d’une commission de travail pour le retour des biens culturels pillés.

En ce qui concerne les infrastructures, les réalisations porteront selon le ministre sur la construction des centres multifonctionnels de sports étude et de loisirs pour les jeunes, deux à Conakry, un à Mamou, un Kouroussa et à Nzérékoré pour un montant de dix millions de dollars US avec la BADEA, la construction des infrastructures sportives et d’accueil de la CAN 2025, la construction du palais des sports, la construction de 7 palais régionaux  de la culture, la construction et l’équipement du siège du ministère, l’extension et l’équipement du complexe Sosso Bala, la construction du musée d’arts contemporains, la rénovation et l’extension du musée national de Sandervalia la construction de plateaux d’animation sportive pour  booster » le sport pour tous ».

Selon le ministre  ces infrastructures  seront réalisées dans le cadre du PNDES et dans cette perspective dit-il «  Mon département  poursuivra la planification stratégique et la gestion axée sur les résultats pour mieux répondre aux besoins d’évaluation de la mise en œuvre du plan national de développement économique et social ».

Balla Yombouno